Hommes Lacérés

D’un côté, le portrait : sujet emblématique de l’exercice photographique.
De l’autre, mon attirance pour les clichés de la rue.

Il en ressort un travail inversé : prendre des portraits d’hommes sur des affiches : des visages publicitaires, des icônes de musique ou idéologiques.

Mais le temps et la rue ont eu raison de leur plastique, il ne reste d’eux que des faces lacérées.


English Version

On the one hand, the portrait : the iconic photographic exercise.
On the other hand, my attraction to the clichés of the street.

It shows an inverted work : taking portraits of men on posters : advertising faces, music icons and ideological.

But time and the street ruins their beauty and attraction and that the reason why the result looks like their faces are lacerated.